Information à l’intention du Patient de Votre Chirurgien et de SAGES: Chirurgie anti-reflux par laparoscopie

UNE CHIRURGIE POUR LES “BRÛLEMENTS D’ESTOMAC”

Si vous souffrez de « brûlements d’estomac », votre chirurgien vous a peut-être recommandé une chirurgie anti-reflux par laparoscopie, une intervention souvent désignée par le terme technique     « reflux gastro-œsophagien » (RGO).  La présente brochure a été conçue pour vous expliquer :

  1. En quoi consiste le reflux gastro-œsophagien (RGO)
  2. Les différents traitements possibles pour le RGO
  3. Le déroulement de la chirurgie
  4. Les résultats attendus
  5. À quoi vous attendre si vous choisissez de subir une chirurgie anti-reflux par laparoscopie

QU’EST-CE QUE LE REFLUX GASTRO-OESOPHAGIEN (RGO) ?

Bien que le terme « brûlement d’estomac » sert souvent à décrire différents problèmes digestifs, il s’agit en réalité – et pour utiliser un terme médical – d’un symptôme du RGO. Lorsqu’on souffre de RGO, l’acide contenu dans l’estomac reflue ou remonte de l’estomac vers l’œsophage. Le brûlement d’estomac est décrit comme une sensation de brûlure intense, ressentie entre les côtes ou juste en bas du cou.  La sensation peut irradier dans toute la poitrine, la gorge et le cou. Aux Etats-Unis, beaucoup d’adultes éprouvent cette sensation désagréable de brûlure au moins une fois par mois.  Les vomissements, la difficulté d’avaler, une toux chronique ou une respiration sifflante peuvent également êre des symptômes du RGO.

QU’EST-CE QUI CAUSE LE RGO ?

Lorsque vous mangez, la nourriture passe de la bouche à l’estomac dans un tube appelé l’œsophage. La partie inférieure de l’œsophage est faite d’un muscle en forme d’anneau qui s’appelle le sphincter inférieur de  l’œsophage (SIO).  Grâce au SIO, qui fonctionne un peu comme une valve à sens unique, la nourriture se rend jusque dans l’estomac.  En temps normal, le SIO se referme immédiatement après l’ingurgitation de la nourriture afin d’éviter que les liquides contenus dans l’estomac, dont le taux d’acidité est élevé, ne remontent dans l’œsophage.  Le RGO survient lorsque le SIO ne fait pas son travail et laisse refluer les liquides acides de l’estomac qui brûlent alors la partie inférieure de l’œsophage. Il en résulte une irritation et une inflammation de l’œsophage, ce qui cause les brûlements d’estomac et peut éventuellement endommager l’œsophage.

QUELS SONT LES FACTEURS QUI FAVORISENT LE RGO ?

Certaines personnes naissent avec un SIO naturellement faible. D’autres sont sensibles aux aliments gras et épicés, à certains types de médicaments, aux vêtements trop serrés, au tabagisme, à la consommation d’alcool, aux exercices intenses ou aux changements de posture (se pencher vers l’avant ou se coucher sur le dos) ; ce sont des facteurs susceptibles de causer le relâchement du SIO, qui lui-même occasionne le reflux.  Un grand nombre de patients qui souffrent de RGO peuvent présenter une hernie hiatale (un terme courant pour désigner le RGO) qui ne cause pas nécessairement de brûlement d’estomac.

COMMENT TRAITER LE RGO ?

Le traitement se déroule habituellement en trois étapes successives :

1.  Changement du style de vie

Pour un grand nombre de personnes, changer son alimentation et prendre des antiacides peut réduire la fréquence et l’intensité des symptômes.  Perdre du poids, réduire sa consommation de cigarettes et d’alcool, ou arrêter de consommer ces produits, et modifier son type d’alimentation et de sommeil peut aussi aider à combattre le RGO.

2.  Prise de médicaments

Lorsque les symptômes persistent, des médicaments peuvent être nécessaires.  Les antiacides neutralisent l’acide contenu dans l’estomac, et les médicaments en vente libre réduisent la quantité d’acide produite. Bien que les deux types de médicaments peuvent soulager les symptômes, ceux qui nécessitent une prescription peuvent être plus efficaces pour guérir l’irritation de l’œsophage et soulager les symptômes.  La thérapie médicamenteuse doit être discutée avec votre chirurgien.

3.  Chirurgie

Les personnes pour qui changer de style de vie ou prendre des médicamenrts ne donne pas de bons résultats ou celles qui ont constamment besoin de médicaments pour enrayer leurs symptômes, doivent s’habituer à vivre avec leur problème ou subir une chirurgie. La chirurgie s’avère un traitement très efficace en cas de RGO.

Il existe des interventions qui sont mises à l’essai et qui constituent des solutions de rechange aux chirurgies invasive ou par laparoscopie ; il s’agit des interventions intraluminales par endoscopie. Discutez avec votre chirurgien et votre médecin afin de déterminer si vous êtes un candidat à l’une ou l’autre de ces interventions.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA CHIRURGIE PAR LAPAROSCOPIE ?

Les avantages de la laparoscopie sont généralement les suivants :

  • Moins de douleur postopératoire
  • Durée du séjour à l’hôpital plus courte
  • Retour au travail plus rapide
  • Meilleurs résultats esthétiques

ÊTES-VOUS UN CANDIDAT À LA CHIRURGIE PAR LAPAROSCOPIE ?

Bien qu’il y ait plusieurs avantages à la chirurgie anti-reflux par laparoscopie, cette intervention n’est peut-être pas appropriée pour tous les patients.  Une évaluation médicale complète par un chirurgien  spécialisé en chirurgie anti-reflux par laparoscopie, en consultation avec votre médecin de famille ou votre gastro-entérologue, est nécessaire pour déterminer si l’intervention est le meilleur choix pour vous.

COMMENT SE PRÉPARER À LA CHIRURGIE ANTI-REFLUX PAR LAPAROSCOPIE ?

  • Après avoir discuté des risques possibles et des bénéfices de l’opération avec votre chirurgien, vous devrez compléter un formulaire de consentement.
  • La préparation pré-opératoire comprend des tests sanguins, une évaluation médicale, une radiographie des poumons et un électrocardiogramme, selon votre âge et votre état de santé.
  • Votre chirurgien pourrait vous demander de vider votre côlon complètement et de nettoyer vos intestins. Habituellement, vous devez boire une solution spéciale à cette fin. Il pourrait aussi vous demander de ne boire que des liquides clairs seulement pour une ou plusieurs journées précédant la chirurgie.
  • Il est recommandé de se doucher la veille ou le matin même de l’opération.
  • La veille de l’opération, vous ne devez ni boire

Keep reading...

 

 

Brought to you by:

SOCIETY OF AMERICAN GASTROINTESTINAL ENDOSCOPIC SURGEONS (SAGES)
11300 West Olympic Blvd., Suite 600
Los Angeles, CA 90064
Tel:
(310) 437-0544
Fax:
(310) 437-0585
E-Mail:
publications@sages.org
This brochure is intended to provide a general overview of a surgery. It is not intended to serve as a substitute for professional medical care or a discussion between you and your surgeon about the need for a surgery. Specific recommendations may vary among health care professionals. If you have a question about your need for a surgery, your alternatives, billing or insurance coverage, or your surgeons training and experience, do not hesitate to ask your surgeon or his/her office staff about it. If you have questions about the operation or subsequent follow up, discuss them with your surgeon before or after the operation.